right_top.png

Tuesday 20 August 2019
 
 

Catherine Bendayan, Par son travail emprunt d'engagement et d'humanité, elle a publié dans la presse Géo, Le Figaro Magazine aussi dans la presse internationale le Times Magazine, et a exposé à Paris, Hong Kong, au Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde.

Catherine Bendayan est une photographe de la lumière.Son regard saisit Fès, la spirituelle et révèle la lumière intérieure de la ville et de ceux qui l'habitent.Loin de tout folklore anecdotique, elle nous relie au fil invisible et puissant à une humanité qui nous échappe. Catherine Bendayan photographie le silence. Elle approche avec sensualité le mystère de Fès, sa force spirituelle et symbolique.Avec passion, la photographe nous transmet sa fascination pour Fès.Ses photos n'ont pas la prétention de révéler une vérité. Elles préfèrent interroger la mémoire de Fès, et capter la respiration des pierres, la peau de leur histoire. Mystère de l'art, sur ces photos les murs de Fès nous livrent une part de leur secret.Des portes de la ville, à l'intérieur des mosquées jusqu'aux dentelles des stucs, ses photos forment un chemin de lumière sur les traces d'une profonde et troublante humanité qui éclaire notre monde, notre présent.

Isabelle Pasquier (France Inter)