right_top.png

Thursday 19 September 2019
 

Transecommunication Instrumentale TCI

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

pub news

 

Reportage - Père François Brunene. Etude de phénomènes psychiques marginaux. Père François Brune. Terme créé en 1889 par le psychologue allemand Max Dessoir. Depuis plus de cent ans, la parapsychologie scientifique étudie, en laboratoire, essentiellement 4 types de phénomènes psychiques, dits

« phénomènes psi » : la télépathie, la clairvoyance, la précognition (prémonition), la psychokinèse (influence de l’esprit sur la matière). Parfois, les parapsychologues étudient certains types d’événements tels que les sorties hors du corps, les poltergeists, les réminiscences de vies antérieures. Cette discipline, enseignée dans de grandes universités européennes, a été reconnue officiellement comme un champ de recherche scientifique légitime par l’Académie des sciences américaine (AAAS) en 1969. Aussi la parapsychologie est une branche des sciences, au même titre que la biologie ou l'astronomie, ce qui est reconnu notamment par les plus hautes autorités scientifiques américaines. invisible.jpg La parapsychologie scientifique a déjà largement prouvé la . Il n'existe pas actuellement de théorie scientifique unanimement acceptée permettant d'expliquer les résultats obtenus par les parapsychologues. Il existe cependant des « modèles de compréhension » permettant de déterminer quels sont les paramètres permettant d'obtenir des effets psi (meilleurs résultats chez les sujets liés affectivement, importance de certains caractères psychologiques, etc.) et des esquisses de théories descriptives comme le modèle de l'information pragmatique (Lucadou, 1987). transcomme.jpg La journaliste Lynne Mc Taggart dans son enquête L'univers informé (Ariane, 2006) retrace l'aventure des recherches qui tendent à dessiner un nouveau paradigme scientifique sur un univers en interrelation où l'esprit et le corps humain sont baignés et reliés par un « champ d'energie ».

 

 

font pas non plus consensus, en particulier concernant le fait qu'elles contredisent ou non les théories actuelles en physique contemporaine. Certains auteurs sceptiques pensent que ces théories ne sont pas conciliables avec les théories classiques tandis que d'autres chercheurs (on peut citer notamment Werner Heisenberg,le prix Nobel de physique Brian Josephson, Remy Chauvin, ou encore le français Olivier Costa de Beauregard, chercheur en physique quantique) pensent que les théories du psi n'invalident pas les modèles de physique contemporains, mais qu'ils les complètent. Au niveau théorique, les sceptiques critiquent généralement le fait que le « support » de l'information et un éventuel organe « récepteur » n'aient pas été mis en évidence. Pour les parapsychologues, les effets psi ne fonctionnent pas selon les mêmes modalités que les autres phénomènes physiques, et par conséquent parler de support d'information et d'organe récepteur est inadapté.